La page est en train de chargement

Taux d’intérêt et crédit à la consommation

Blog | Crédit

Lorsque l'on souhaite prendre un crédit à la consommation, le taux d'intérêt proposé reste bien souvent la première information à laquelle on s'intéresse. Quel taux peut-on espérer obtenir? Les agences qui promettent un taux bas tiennent-elles leurs promesses? Et finalement, que cachent les différences entre les taux proposés? Découvrez nos explications.

Le taux d’intérêt: à quoi correspond-il?

Intuitivement, on répondra que le taux d’intérêt, lors d’un crédit, reflète finalement le “coût additionnel” du prêt. Le montant à rembourser sera donc égal au montant emprunté initialement, plus les intérêts. Soit. Mais pour aller plus loin, et comprendre ce qui influence le taux, il convient de se poser la question: pourquoi demander des intérêts sur un crédit? La réponse tient essentiellement en trois points:

  • La couverture du risque: si la majorité des emprunteurs remboursent le montant prêté dans les délais, il existe toujours un risque où le prêteur ne parvient pas à se faire rembourser. Le taux d’intérêt compense ce risque. Ainsi, l’argent obtenu grâce aux intérêts des différents prêts accordés servira à couvrir les rares cas où le remboursement est problématique.
  • Les frais de fonctionnement de l’agence: faire un crédit implique de s’adresser à une institution qui vous proposera un service et prendra en charge votre demande. Les intérêts serviront alors également à payer, en finalité, les services proposés: prise en charge du dossier, analyse de votre situation, conseils, aide administrative, établissement du contrat, … Autant d’éléments qui prennent du temps aux employés.
  • Les services additionnels: certains contrats proposent systématiquement une assurance mensualités (en particulier en cas de décès, maladie, accident) qui couvrira le remboursement de votre prêt en cas de problèmes, alors que d’autres prestations ne fournissent pas nécessairement ces services. Il convient, lorsque vous vous renseignez sur le taux d’intérêt, de regarder dans la proposition quels services sont inclus ou non.

Qu’est-ce qui influence le taux proposé?

Si la plupart des agences vantent un taux d’intérêt bas, il ne s’agit, malheureusement, bien souvent que du taux minimum et non du taux réel. Cela signifie que le taux promis ne sera généralement accessible qu’aux personnes bénéficiant d’une excellente situation financière. En effet, le taux couvrant le risque du crédit, il s’ensuit qu’une meilleure situation permettra de manière paradoxale coût plus bas. Chaque banque calcule son taux de manière différente, mais de manière générale, celui-ci dépendra:

  • De votre budget: un revenu plus élevé, avec des dépenses plus basses (loyer, assurances, …) libérera plus de budget pour rembourser votre crédit, et diminuera ainsi le risque, vous faisant bénéficier d’un meilleur taux.
  • De votre situation personnelle: les personnes mariées peuvent ajouter à leurs revenus ceux de leur conjoint(e), et donc améliorer leur budget et les conditions du prêt. De même, les banques n’hésitent pas à prendre en compte depuis quand vous travaillez chez votre employeur actuel ou même considérer votre âge dans le calcul du taux.
  • De vos antécédent: la ZEK enregistrant tous les éventuels problèmes de paiements, il va de soit qu’un mauvais historique financier impliquera des complications pour bénéficier d’un taux bas pour votre crédit, voir même rendra difficile ou impossible l’obtention même du prêt. A l’inverse, si vous avez déjà remboursé en totalité un crédit par le passé, sans retards de paiements, l’agence de prêt pourra vous proposer un meilleur taux d’intérêt.
  • Des modalités du prêt: finalement, même si les modalités du crédit (montant souhaité et durée de remboursement) ne devraient pas rentrer en ligne de comptes, il peut arriver qu’un courtier peu scrupuleux propose un taux plus élevé qu’il ne le pourrait afin d’augmenter la commission touchée. Pour cette raison, il convient de toujours s’adresser à une agence de crédit de confiance, et de ne pas hésiter à comparer les offres.

Coût total du prêt et éléments à prendre en compte

En finalité, on constate que le taux d’intérêt n’est pas l’élément majeur dans le calcul du coût du crédit. La durée de remboursement reste l’élément principal. Ainsi, si vous souhaitez un prêt sur 36 mois par exemple, il sera bien plus intéressant de bénéficier d’une offre avec un taux “moyen” que de choisir une autre offre avec un taux plus bas, mais où le prêteur exige un contrat sur 48 mois en prétextant un remboursement mensuel plus bas. La preuve en chiffres pour un crédit de 5’000 Chf:

  • Sur 36 mois, avec un taux de 11.9%: le coût total de l’intérêt s’élèvera à 940 Chf
  • Sur 48 mois, avec un taux de 8.9%: le coût total sera plus élevé et s’élèvera à 952 Chf

Il convient également de se renseigner sur les éventuelles prestations complémentaires comprises dans le crédit. Votre contrat prévoit-il une assurance, ou celle-ci générera-t-elle un coût à part? L’agence de crédit auprès de laquelle vous souhaitez vous engager propose-t-elle une étude gratuite de votre dossier? Y-a-t-il des conseillers à votre disposition? Des possibilités de baisse de taux ou de supplément de crédit en cours de contrat? Face à toutes ces questions, le mieux est de s’adresser auprès d’une agence de confiance et peut-être de moins s’intéresser au taux d’intérêt, trop souvent accrocheur, et de regarder plus en détail les autres conditions et prestations proposées. Article rédigé par Multicrédit: www.multicredit.ch