La page est en train de chargement

Crédit refusé: que faire?

Blog | Crédit

Vous avez effectué une demande de prêt et celle-ci a été refusée? Vous souhaitez éviter que votre prochaine demande débouche sur un autre crédit refusé? Ou vous recherchez d'autres alternatives? Nous vous proposions déjà un article similaire en 2011 sur le sujet, nous vous proposons un tour de la question révisé pour 2014.

N’effectuez pas d’autres demandes!

Si le premier réflexe, dans ce genre de cas, est d’enchaîner sur une autre demande de crédit auprès d’une autre agence, c’est pourtant la première chose à ne pas faire. Effectuer une autre demande immédiatement après un crédit refusé, c’est risquer, bien souvent, d’aggraver sa situation. En effet:

  • Chaque demande de crédit est enregistrée auprès de la centrale suisse des crédits (la ZEK).
  • Le refus de crédit sera donc visible sur la ZEK, et comptera comme un élément “défavorable” pour toute future demande de prêt.
  • Cumuler trop de crédits refusés en un temps restreint risque de vous “bloquer” pour de nombreux mois.

Renseignez-vous!

Le premier bon réflexe à avoir sera de vous renseigner: pourquoi votre crédit a-t-il été refusé? Si les raisons du refus n’ont pas été claires, n’hésitez pas à contacter l’organisme auprès duquel vous avez effectué votre demande. Il est important de comprendre les raisons de ce refus qui peuvent être:

  • Un mauvais budget (ou scoring trop faible, selon le jargon des organismes de crédit): dans ce cas-là, vous pourrez éventuellement tenter votre chance ailleurs, chaque banque ou agence ayant ses propres critères.
  • Un (ou plusieurs) code ZEK: ce qui correspond à un enregistrement de votre dossier auprès de la centrale des crédits avec un “code” qui indique un problème par le passé. Chaque code correspond à un type de problème spécifique qui pourra bloquer toute demande de prêt pour une durée plus ou moins longue. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur quel code ZEK a entraîné le refus de votre crédit.
  • Des poursuites: la loi suisse sur le crédit à la consommation (LCC) interdit l’occtroi de prêt aux personnes ayant des poursuites. Vous devrez non seulement payer vos poursuites, mais aussi faire radier celles-ci avant de pouvoir effectuer une nouvelle demande.
  • Des conditions de base non validées: en particulier si vous êtes étranger depuis peu de temps en Suisse, indépendant, ou salarié temporaire. N’hésitez pas à consulter les conditions de crédit pour éviter de refaire d’autres demandes inutiles qui pourraient vous pénaliser.

Quand faire une nouvelle demande

Finalement, la question à se poser est “quand peut-on faire une nouvelle demande après un crédit refusé?” et là, tout dépend des raisons du refus. Il s’agira avant tout de corriger votre situation, en fonction des raisons du refus de crédit. Dans certains cas, il s’agira simplement d’attendre plus longtemps (par exemple si vous avez un permis de travail), mais cela peut aussi être plus long (radier des poursuites, attendre une amélioration de ses revenus, …). Dans tous les cas, pour éviter une pénalité à la ZEK, nous recommandons d’attendre 3 mois minimum entre chaque demande pour éviter un trop grand cumul de crédits refusés.

Et en cas de difficultés financières?

En cas de difficultés financières immédiates, et si vous pensez (selon votre situation) que votre prochaine demande de prêt sera également refusée, il est inutile de s’acharner et d’effectuer de trop nombreuses demandes en espérant que l’une d’elle finisse par être acceptée: vous ne ferez qu’empirer la situation. Il existe d’autres alternatives en cas de dettes, poursuites et problèmes financiers, et des spécialistes pourront vous aider à:

  • Demander une baisse de taux ou un ré-échelonnement de vos paiements auprès de vos créanciers, ceci afin d’alléger votre budget mensuel
  • Trier les priorités de paiement, vous proposer des plans concrets de remboursements
  • Effectuer les éventuelles démarches pour réduire les dettes auprès de vos créanciers, voir même déclarer une faillite personnelle