La page est en train de chargement

Professions libérales: quelles possibilités de financement?

Blog | Crédit

Vous exercez une profession libérale en tant qu'indépendant ou même une société? Savez-vous quelles sont les solutions de financement qui s'offrent à vous? En cas de besoin de liquidités lié à votre activité professionnelle, un crédit vous permettra de bénéficier d'un financement flexible qui s'adaptera à vos projets. Explications.

Qu’est-ce qu’une profession libérale?

On entend par profession libérale toute activité professionnelle réglementée, contrôlée, et réservée à des personnes spécialement formées dans un domaine spécifique. Une personne pratiquant une profession libérale exerce de manière indépendante, soit de manière individuelle, soit en gérant par exemple un cabinet ou une agence. Il s’agit d’une définition assez large qui comprend, entre autre, les domaines suivants

  • Domaine médical: médecins, dentistes, sage-femmes, vétérinaires, …
  • Droit: avocats, notaires, …
  • Finance: comptable, conseiller, …
  • Technique: architecte, ingénieur, …

Palier à un manque de liquidités

Dans toute activité, il peut arriver un moment où les liquidités viennent à manquer. Les causes peuvent être nombreuses et sont souvent externes: besoin de remplacer un équipement coûteux, retards de clients dans le paiement de leurs factures, nécessité d’investir un montant important, dépenses imprévues, etc. Le crédit se présente comme une solution particulièrement flexible, car facilement adaptable à toutes les situations. En effet, les personnes exerçant une activité libérale peuvent généralement obtenir de bonnes conditions lors d’un emprunt:

  • Montant: dès 3’000 Chf, et jusqu’à 300’000 Chf (en fonction de la situation)
  • Remboursement: sur 12 à 72 mois (parfois plus)
  • Mensualités: des mensualités fixes permettent une budgétisation claire sur le long terme

Les conditions

Les conditions d’accès au crédit, pour les membres de professions libérales, sont généralement les mêmes que pour les autres indépendants. A savoir:

  • Exercer son activité en Suisse depuis minimum 2 ans
  • Avoir un budget permettant le remboursement du prêt
  • Ne pas avoir d’antécédants négatifs (poursuites, faillite, refus répétés à des demandes de prêt)

Quel taux d’intérêt?

Le taux d’intérêt fixé dépend généralement de la situation de l’emprunteur. Généralement, celui-ci oscille entre 5.9% et 9.9%. S’il peut être tentant d’effectuer plusieurs demandes de prêt auprès d’agences différentes, la démarche est en réalité déconseillée. En effet, chaque demande pourra, le cas échéant, impliquer une entrée à la ZEK (centrale des crédits). Trop d’entrées peuvent, surtout en cas de refus, entraîner une pénalité pour les demandes actuelles ou futures. La meilleure démarche reste de s’adresser à un conseiller de confiance. Celui-ci pourra en effet:

  • Effectuer une analyse approfondie de la situation et du besoin
  • Rechercher la solution la plus avantageuse auprès de ses différents partenaires
  • Défendre le dossier pour obtenir un taux plus avantageux

La société Prestaflex, par exemple, propose des solutions de crédit spécifiques pour les personnes exerçant une activité libérale.

Bien choisir ses modalités

Qu’il s’agisse d’un crédit privé, crédit PME, ou destiné à une personne membre d’une profession libérale, l’intérêt payé est directement proportionnel à la durée de l’emprunt. Si les emprunteurs se focalisent généralement sur le taux pour sélectionner une offre, il convient également de vérifier la durée proposée. Un prêt sur 24 mois engendrera un coût total (intérêts) deux fois plus élevé que le même prêt sur 12 mois à taux égal! De manière générale, il vaut donc mieux choisir une durée de remboursement la plus basse possible en fonction du budget disponible.

Les alternatives

Le crédit n’est pas l’unique solution en cas de besoin en liquidités. Ainsi, le leasing pourra permettre de financer l’acquisition de biens de production, tandis que le factoring permettra de se prémunir contre le défaut de paiements de clients B2B. Un conseil global centré sur votre situation, effectué par un spécialiste, permettra généralement d’avoir un aperçu des solutions les plus adaptées. A nouveau, faire appel à un conseiller expérimenté permettra bien souvent de bénéficier des alternatives les plus avantageuses!