La page est en train de chargement

Prêt immobilier à taux zéro: une réalité pour certains emprunteurs

Blog | News

Depuis plusieurs années, les taux hypothécaires ne cessent de diminuer pour atteindre des niveaux de plus en plus bas. Un prêt à taux zéro est-il possible? Qui pourrait alors espérer en bénéficier? Explications.

L’évolution des taux hypothécaires

Depuis les années 2000, on constate une tendance durable à la baisse des taux hypothécaires. Ainsi, si les intérêts pour taux fixes à 10 ans tournaient autour de 5.5% en 2000, ils sont passés aujourd’hui sous la barre des 2%. Pour des durées plus courtes, ou les taux variables, on trouve même des offres encore plus avantageuses!

Evolution tous taux confondus

Le taux d’intérêt moyen (tous types de taux et durées confondus) a même été calculé cette semaine à 1.73% seulement par l’Office fédéral du logement, établissant par-là un nouveau record! Pour comparaison, une hypothèque de 500’000 Chf représente:

  • Taux de 5.5% (2000): 2083 Chf / mois de charge.
  • Taux de 1.73% (2016): 729 Chf / mois de charge.

Prêts immobiliers à taux zéro

Comme le souligne la RTS (voir leur article), si la moyenne ce trimestre tourne autour des 1.70%, certains particuliers bénéficient de taux encore plus bas!

Ainsi, certains clients bénéficient-ils d’hypothèques à taux zéro pour certains cas d’hypothèques à taux variable! On parle même, de manière exceptionnelle, de taux négatifs!

Bénéficier de meilleurs taux

Un prêt immobilier à taux zéro n’est possible que marginalement. Il est cependant envisageable de s’en approcher en profitant des taux actuels particulièrement avantageux. Pour bénéficier d’un taux plus avantageux, l’emprunteur pourra au choix:

  • S’orienter vers une hypothèque à taux fixe sur une durée plus courte: au risque de voir le taux augmenter au terme du contrat.
  • S’orienter vers une hypothèque à taux variable: au risque de voir le taux augmenter rapidement. Les risques peuvent être balancés par la possibilité, dans le cas d’une hypothèque à taux variable, de changer rapidement pour un taux fixe.

Taux zéro: quels risques?

Les risques de taux d’intérêts hypothécaires très bas sont liés aux changements des marchés. Ainsi, une hypothèque à taux fixe sur 10 ans à 2% peut s’avérer tout à fait gérable pour le budget d’un emprunteur. En cas d’explosion des coûts, l’emprunteur pourra-t-il, après dix ans, faire face à une brutale augmentation du taux d’intérêt? Dans le cas d’un contrat sur une durée plus courte, ou même d’une hypothèque à taux variable, les risques d’augmentation des coûts sont encore plus importants.

Il conviendra donc de rester prudent. Ainsi, même si vous bénéficiez d’un taux très bas pour votre hypothèque, il vaut mieux vous assurer d’être capable de continuer à payer les charges en cas d’augmentation subite. Au-delà des risques pour les particuliers, l’économie pourrait également souffrir si l’on en venait à une situation de déflation.

Un spécialiste à votre disposition

La meilleure solution reste de faire appel à un spécialiste. Celui-ci saura vous conseiller et vous orienter vers la solution qui vous conviendra le mieux. Notre partenaire Multicrédit peut vous aider à réaliser votre demande de prêt hypothécaire avec un expert du domaine. En conclusion, si vous souhaitez devenir propriétaire prochainement, il vaut mieux s’y prendre dès à présent pour profiter du marché!