La page est en train de chargement

Le prêt rénovation: à qui s’adresse-t-il et quelles sont les démarches?

Blog | Crédit

L'hypothèque et le crédit de construction sont généralement les solutions privilégiées des propriétaires souhaitant effectuer des travaux de réparation. Pourtant, lorsque les travaux restent limités en coût, le prêt rénovation peut être une alternative intéressante. De quoi s'agit-il, et quelles sont les démarches à effectuer? Nos explications.

Pour des montants limités en coût

Le prêt rénovation se présente comme un crédit à la consommation dont vous utilisez librement le montant pour financer les travaux liés à votre bien immobilier. En tant que tel, il obéit aux mêmes règles que le crédit privé. La demande peut être effectuée aussi bien auprès d’une banque de crédit que d’une agence de crédit comme par exemple CreditFlex, qui propose des solutions de prêts rénovation. Par rapport à un crédit de construction par exemple, ce type d’emprunt reste limité en terme de montant: si la limite théorique est de 250’000 Chf, la plupart des prêts privés concernent des montants inférieurs à 50’000 Chf.

Avantages

Si les montants sont plus limités qu’en passant par des solutions hypothécaires, le prêt rénovation présente un certain nombre d’avantages qui peuvent en faire une alternative intéressante:

  • Démarches plus rapides et simplifiées: seuls quelques documents suffisent à effectuer une demande. La décision est en principe très rapide (dès 2-3 jours une fois les documents fournis) et débouche sur la signature d’un contrat.
  • Libre utilisation du montant obtenu: l’argent obtenu peut en outre être librement utilisé en fonction de vos besoins. Aucune justification n’est nécessaire.
  • Des modalités flexibles: le montant est compris entre 3’000 et 250’000 Chf, avec une durée de remboursement s’étalant jusqu’à 72 mois (parfois plus selon les établissements). En outre, un prêt rénovation peut également être remboursé de manière anticipée, permettant de réduire l’intérêt payé.
  • Déductions fiscales: les intérêts du crédit peut être fiscalement déduits.
  • Aucun lien avec l’hypothèque: il n’est pas nécessaire de vous adresser à l’établissement auprès duquel vous avec contracté votre hypothèque.

Le coût

Le coût total d’un prêt rénovation dépendra essentiellement de trois facteurs: le montant emprunté, le taux d’intérêt pratiqué, et la durée de remboursement prévue. A titre d’exemple, un emprunt de 10’000 Chf sur 12 mois, avec un taux de 7.9% représente un intérêt total à payer de 417 Chf. Avec une mensualité de 868 Chf environ, vous remboursez au total 10’417 Chf. En doublant la durée du prêt (sur 24 mois), l’intérêt doublera pour atteindre 834 Chf. Ce produit est donc d’autant plus avantageux que souscrit pour une durée relativement courte.

Démarches

Les démarches pour obtenir un prêt rénovation se passent exactement comme pour n’importe quel crédit privé. Le demandeur s’adresse à une banque ou une agence de crédit et doit pouvoir fournir au moins:

  • Une copie de sa pièce d’identité / permis de séjours
  • Une copie de ses trois dernières fiches de salaire
  • Une copie de sa prime d’assurance maladie de base (ou copie de facture)

En fonction de la situation du demandeur, d’autres documents peuvent être exigés. Les conditions d’acceptation dépendent de la situation et du budget.

A qui s’adresser?

S’il reste possible de s’adresser directement auprès d’une banque, passer par une agence spécialisée comme Multicrédit permettra de bénéficier d’un conseil supplémentaire, et surtout d’être orienté vers les solutions les plus avantageuses. Dans tous les cas, chaque demande étant enregistrée auprès d’une centrale suisse unique (la ZEK), il convient d’éviter de faire trop de demandes en même temps afin d’éviter d’être bloqué pour plusieurs mois.