La page est en train de chargement

Le crédit à la consommation et les couples: quelques informations

Blog | Crédit | Crédit formation

De nos jours, les banques cherchent à obtenir un maximum d’informations sur la situation financière globale d’une personne lorsque celle-ci fait une demande de crédit. Qu’en est-il lorsque vous êtes mariés ou en concubinage? Pourquoi les coordonnées du conjoint sont-elles requises sur la demande de formulaire et que cela implique-t-il en matière d’engagement ou de discretion? Faisons le tour de la question:

Couples et solvabilité

Si les critères liés au budget du demandeur sont remplis, le montant du crédit pourra être défini sans nécessairement prendre en compte la situation du conjoint. Toutefois, les banques exigent les coordonnées du conjoint sur le formulaire de demande afin de vérifier la solvabilité du couple (Zek + poursuite). Quand bien même le demandeur aurait une situation financière saine, la banque pourrait refuser d’accorder un prêt si le conjoint a des poursuites et/ou des actes de défaut de bien.

Couple, crédit et avantages

Si au contraire le conjoint reçoit un salaire régulier et affiche une situation stable, le demandeur aurait tout intérêt à le mettre en évidence dans le calcul du budget afin de:

  • Négocier une augmentation du montant du crédit.
  • Améliorer ses chances d’obtenir une réponse positive.
  • Négocier un meilleur taux éventuellement, grâce à un bon scoring.

Discrétion et engagement

Les coordonnées du conjoint sont requises par les banques dans le seul but d’obtenir une meilleur aperçu de la situation globale du demandeur. Ce premier ne sera nullement engagé ni contacté dans la demande de crédit. En cas de séparation, il n’est pas nécessaire de fournir les informations de l’ex-conjoint.

Nouvelle loi LCC

La nouvelle loi suisse sur le crédit à la consommation (LCC) contraint toutes les banques à exiger les données du conjoint, qu’il s’agisse d’un couple marié ou vivant en concubinage uniquement. Cette loi qui a été récemment modifiée (20 mars 2015), est l’une des plus stricte au monde en matière de petits crédits. L’insolvabilité du conjoint entraîne généralement un refus catégorique de la banque, même si le demandeur remplit les critères du budget.

Vers qui se tourner ?

Vous êtes en couple et vous souhaitez faire un crédit? Dans quel cas est-il avantageux de faire une demande à deux? Vous avez un engagement financier en cours et vous vous êtes récemment séparé de votre conjoint? Un spécialiste du crédit à la consommation comme Multicredit pourra vous conseiller gratuitement et négocier un taux d’intérêt très intéressant, adapté à votre situation!