La page est en train de chargement

La ZEK: les dernières statistiques

Blog | Crédit | News

Chaque année, la ZEK publie ses statistiques relatives aux crédits à la consommation en Suisse pour l'année précédente. Quels sont les chiffres 2015, et quelles tendances ressortent ces dernières années? Décryptage.

La ZEK

L’Association pour la gestion d’une centrale d’information de crédit enregistre chaque année dans sa base de donnée toutes les statistiques liées aux prêts personnels. Chaque demande de crédit effectuée par un particulier auprès d’une banque ou d’une agence de crédit est ainsi enregistrée dans la ZEK. C’est également cet organisme qui se charge d’enregistrer les “mauvais codes”, à savoir tout problème de paiement lié à un crédit. Lorsqu’un particulier souhaite obtenir un crédit personnel auprès d’une banque, c’est auprès de la ZEK que cette dernière va s’enquérir afin de vérifier les antécédents de l’emprunteur.

Les chiffres 2015

En 2015, les encours des crédits à la consommation se sont élevés à pas moins de 7,172 milliards de CHF pour un total de 387’000 contrats actifs. Cela représente tout de même un montant moyen supérieur à 18’000 Chf par contrat à rembourser! Sur cette somme, la grande majorité (plus de 90%) est constituée de prêts personnels. Les 10% restants sont ainsi partagés entre contrats de paiement échelonnés, crédits fixes et crédits en compte courant. Enfin, il est à noter que l’année 2015 enregistre une légère baisse (3%) par rapport à 2014.

Fait intéressant, près d’une demande sur trois a été refusée en 2015 (30.9%)! Pour comparaison, c’est moins qu’en 2014, où 35.8% des demandes de crédit ont été refusées. Le tableau suivant montre les chiffres pour 2015 en milliers de francs (1 = 1000 CHF):

Types de crédits Nouveaux contrats Nombre total en cours Montant total
Prêts personnels 117’115 333’911 6’437’853
Contrats de paiement échelonné 12’432 33’394 315’212
Crédits fixes 6 147 1’922
Crédits en compte courant 8’329 19’981 416’974

Les chiffres 2016

Si les chiffres de 2016 ne sont pas encore disponibles, il sera intéressant de voir si la nouvelle loi sur le taux d’intérêt maximum sur le crédit à la consommation, entrée en vigueur en mi-2016, aura eu un impact sur les chiffres. En effet, en mi-2016, le taux d’intérêt maximal pour un crédit à la consommation est ainsi passé de 15% à 10%, ce qui représente une baisse considérable.