La page est en train de chargement

Planifier sa retraite en Suisse

Blog | Divers

De plus en plus de personnes se posent la question du financement de leur retraite. De fait, planifier sa retraite en Suisse devient un sujet de préoccupation important pour nombre de citoyens. Dans notre article, nous vous proposons quelques explications et quelques pistes pour vous aider.

Nous pouvons constater que la retraite en Suisse est bien développée et que l’âge légal pour les hommes est de 65 ans et pour les femmes 64 ans. Le système de l’AVS (aussi dénommé par système de répartition) est basé sur la cotisation des travailleurs actifs qui payent les rentes des retraités. D’autre part, la prévoyance professionnelle est considérée comme un système de capitalisation, dont toutes les cotisations des travailleurs seront remises dès l’âge de la retraite. Ce système a été considéré obligatoire dès 1985. Ainsi, pour tous les travailleurs qui reçoivent plus de 20’520 CHF de salaire, ils doivent contribuer à un pourcentage par an (7% à 18%). Lors de la retraite, la somme cotisée pourra être touchée en capital ou en rente.

Le système de retraite en Suisse

En Suisse, le système de retraite est essentiellement basé sur trois “piliers” qui représentent trois possibilités de revenus pour les retraités. Pour planifier sa retaite en Suisse, il est important, en premier lieu, de bien comprendre le système de rentes:

  • Le premier pilier ou AVS: il s’agit d’une rente versée par l’état à toutes les personnes ayant atteint l’âge de la retraite (64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes). Ce montant devait à l’origine être suffisant pour assurer à la personne le minimum vital. Néanmoins, avec les années, la rente AVS est devenue insuffisante. C’est pourquoi le système de retraite en Suisse repose également sur deux autres piliers.
  • Le deuxième pilier ou Caisse de Pension: tous les actifs (personnes travaillant) en Suisse cotisent chaque moi pour leur caisse de pension (LPP) une fois qu’ils ont atteint l’âge de 25 ans. La déduction est effectuée automatiquement sur leur salaire, et l’employeur peut également participer. Une fois arrivé à l’âge de la retraite, il est possible de toucher, à choix, soit un capital (la somme totale cotisée), soit une rente mensuelle. Ce choix peut être assez important, et il est important, afin de planifier sa retraite, de se décider rapidement entre les deux possibilités: capital ou rente.
  • Le troisième pilier: si l’AVS et la LPP sont obligatoires, il est également possible, afin de mieux planifier sa retraite en Suisse, de souscrire à un troisième pilier. Cette solution de prévoyance en Suisse prend généralement la forme d’une assurance vie et consiste à cotiser chaque mois auprès d’un établissement pour obtenir, lors de sa retraite, un capital supplémentaire qui viendra s’ajouter aux deux premiers piliers. Il existe de nombreuses variantes de troisième pilier (pilier 3a et 3b en particulier). Face à la multiplicité des institutions financières proposant des solutions de planification de retraite, il est important de faire le bon choix. C’est pourquoi faire appel à un spécialiste est vivement recommandé. En effet, un spécialiste du troisième pilier pourra analyser avec vous votre situation budgétaire et vous conseiller au mieux sur le choix d’une solution de 3 ème pilier.

Le problème du vieillissement de la population

Lorsque la solution de l’AVS a été mise en place à l’origine, elle devait suffire à assurer une retraite convenable aux citoyens. A l’époque en effet, il y avait de nombreux travailleurs pour financer l’AVS des retraités. Aujourd’hui cependant, la proportion de travailleurs diminue sans cesse par rapport à la proportion de retraités. Ce phénomène est du essentiellement à deux facteurs:

  • Augmentation de l’espérance de vie: les gens vivent de plus en plus vieux, mais l’âge de la retraite n’évolue pas.
  • Vieillissement de la population: le nombre de naissance diminuant, il n’y a pas assez d’enfants aujourd’hui pour assurer la retraite des retraitésde demain.

Bien conscients de ce problème, les Suisses se préoccupent ainsi de plus en plus vers des solutions de prévoyance. Ainsi, il est important de pouvoir bien planifier sa retraite en Suisse afin de s’assurer d’un avenir confortable.

Demander l’aide d’un spécialiste

La retraite en Suisse est un sujet qu’il ne faut pas prendre à la légère. Ainsi, si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la manière de planifier votre retraite, nous vous recommandons de faire appel à un spécialiste. Celui-ci pourra vous proposer, de manière gratuite, des conseils et vous faire un devis pour une solution de troisième pilier adaptée. Vous souhaitez pouvoir bénéficier d’une offre et vous assurer d’une planificiation optimale de votre retraite? Nous vous proposons de faire appel sans plus attendre à un conseiller qualifié. N’ésitez pas à faire une demande: demander un conseil à un spécialiste pour une assurance épargne de qualité.Our this week’s article will be about retirement in Switzerland. What age will I receive my pension?