La page est en train de chargement

Factoring: exemples de coût pour le financement d’une facture

Blog | Divers

En Suisse, de plus en plus d'entreprises se penchent sur l'affacturage afin de financer leurs factures et d'accélérer les encaissements. Avant de s'engager avec un factor, la question du fonctionnement exact et du coût du factoring revient souvent. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons un exemple fictif de financement de facture.

Un financement de factures en continu grâce au factor

Le principe même du factoring consiste à établir un contrat auprès d’un factor. L’entreprise continue alors à facturer ses biens ou ses prestations envers sa clientèle, à deux exceptions près:

  • Une copie de chaque facture est envoyée au factor
  • Le No de référence de paiement sur le bulletin de versement envoyé change, indiquant le factor comme bénéficiaire

Une fois que le factor reçoit la copie de la facture, il verse à l’entreprise une avance de 90% du montant facturé, déduction faite des coûts du service. Le solde est versé lorsque le paiement du client est réceptionné, généralement à 30, 60 ou 90 jours.

Un exemple

Une entreprise est active dans le secteur des ressources humaines. Elle est mandatée par une société de construction pour fournir de la main d’oeuvre et met à disposition deux ouvriers pour une durée de 15 jours. Une fois le travail fait, l’entreprise facture ses services pour un montant de 6’000 Chf (salaire des travailleurs compris), payable à 30 jours. Cependant, elle doit elle-même payer les employés mis à disposition, et ne peut pas se permettre d’attendre le paiement de son client.

Grâce au factoring:

  • Une facture de 6’000 Chf est envoyée au client (la société de construction), avec copie envoyée au factor
  • La société de construction bénéficie d’un délai de paiement de 30 jours, mais le factor verse à l’entreprise une avance de 90% du montant (moins les frais), ceci dans un délai de 1 – 2 jours
  • L’entreprise touchant immédiatement 90% du montant (moins les frais) bénéficie alors des liquidités pour payer les ouvriers mis à disposition durant 15 jours

Pour cet exemple, il faudrait encore connaître le coût du service réclamé par le factor, à retrancher de l’avance de 90% versée à l’entreprise. Or ce coût dépend de nombreux facteurs.

Calculer le coût du service

Le coût de l’affacturage dépend ainsi de plusieurs paramètres fixées lors de l’établissement du contrat avec le factor. Entre autre on y trouve: le profil clientèle de l’entreprise, le nombre de débiteurs, le délai de paiement moyen des factures, le type d’activité, etc. Si chaque contrat est unique, il existe des calculateurs comme celui présent sur la rubrique de Crédit-bancaire dédiée au factoring qui permet de se faire une idée. Ici, le coût du service serait d’environ 270 Chf. Ainsi:

  • Montant de la facture envoyée au client: 6’000 Chf
  • Frais de service comptés par le factor: 270 Chf
  • Versement reçu sous 24h: 5’130.-
  • Solde reçu à 30 jours (après paiement du client): 600.-
  • Montant reçu au total: 5’730 Chf

A qui s’adresser?

Le calcul effectué ci-dessus reste approximatif. Comme déjà indiqué, tout dépendra des modalités contractuelles définies avec l’entreprise d’affacturage. Au final, le mieux pour obtenir une évaluation précise du coûts reste de s’adresser à un spécialiste en affacturage comme Business-factoring, qui pourra vous renseigner, vous conseiller, et vous aider à mettre en place une solution spécifiquement adaptée à votre business. Un élément reste certain: cette technique de financement relativement nouvelle sur le marché helvétique a déjà fait ses preuves, et de plus en plus d’entreprises montrent leur volonté de se tourner vers l’avenir en faisant mettant en place ce type de solutions!