La page est en train de chargement

Épargne, assurance, bourse, retraite, défiscalisation en Suisse

Blog | Divers | News

Même si la Suisse est une contrée connue pour des exils fiscaux, elle reste tout de même l’endroit idéal pour un investissement à court ou à long terme. En effet, elle offre diverses solutions de placement, notamment aux particuliers qui souhaitent protéger leurs économies en période de crise financière et économique.

Ouvrir un compte bancaire en Suisse pour profiter d’un système bancaire efficace

Afin de répondre aux appels des investisseurs internationaux, les banques suisses proposent des produits d’épargne de toutes sortes, dont les intérêts sont offerts avec des taux intéressants. De plus, le fait de détenir un compte bancaire en Suisse permet d’assurer la totale discrétion de sa richesse ou de certains fonds qui ne doivent pas être divulgués. Le compte peut être numéroté ou nominatif selon les besoins de son titulaire. Pour ce cas-ci, la transaction sera désignée via un code. Toutefois, toutes ces conditions d’épargne ne seront acceptées que si les investisseurs adressent une déclaration à l’administration fiscale (domicile en France) par l’intermédiaire du formulaire n°- 3916 – Cerfa n° 11916*10 et 50869#10 – Déclaration par un résident d’un compte ouvert hors de France.

Le manquement à cette obligation expose ainsi les épargnants à de gros risques. Ces derniers paieront, d’abord, une amende qui peut aller de 1 500 à 10 000 euros par an et par compte non déclaré. Ils subiront ensuite une majoration de 40 % que l’on tire du montant des revenus imposables. Enfin, ils feront face à diverses pénalités fiscales et des intérêts de retard.

Réaliser un investissement en bourse en Suisse

Comment placer mon argent? Telle est la question qui se répète souvent lorsqu’une personne est enfin prête à faire fructifier son capital en France ou de l’autre côté de la frontière. Cela dit, le fait d’investir sur des actions de la bourse en Suisse est une excellente initiative, et ce, même si l’on est un trader débutant. Cette décision aidera les épargnants et économistes à diversifier les titres de contenus dans leurs portefeuilles d’actions. Il faut avouer que de nombreuses sociétés cotées à la bourse de Zurich jouissent d’un ratio de rentabilité plutôt intéressant. Effectivement, elles se focalisent sur les variations du cours des actions pour profiter ensuite des taux générés par l’action en leur possession et des fluctuations du franc suisse et du dollar.

Par ailleurs, une spéculation sur les actifs des entreprises suisses est l’une des meilleures façons d’avoir accès à des rapports financiers ainsi qu’à des informations sur diverses activités commerciales. Cela permettra également aux investisseurs de se renseigner sur la gestion d’entreprise qui est un détail important pour la détermination des opérations d’achat ou de vente de toutes leurs actions étrangères.

Bénéficier d’un atout fiscal en investissant son argent en Suisse

Avez-vous prévu d’acquérir un bien immobilier en Suisse ? Si oui, il est temps que vous sachiez que l’immobilier suisse est réputé depuis toujours pour ses prix extrêmement élevés, probablement en raison de la croissance démographique du pays. Toutefois, ce prix varie considérablement en fonction de l’emplacement du logement, car ce sont surtout les zones territoriales telles que Genève, le canton du Vaud ou Zurich qui connaissent cette hausse des prix des logements.

En 2018, la Suisse propose ainsi aux épargnants français et internationaux de nombreuses possibilités de défiscalisation attrayante dans l’immobilier locatif. De plus, cette réduction d’impôts est accompagnée d’un taux d’imposition incroyablement faible, ce qui permettra aux contribuables de se constituer un patrimoine sûr et de bien épargner pour préparer leurs retraites. À noter tout de même qu’il est indispensable de bien s’informer avant de se lancer dans ce projet immobilier en Suisse. En effet, la fiscalité en Suisse n’est pas identique dans les cantons, et pour pouvoir louer ou acheter un bien dans cette contrée, les étrangers doivent se soumettre à différents régimes d’impôts en fonction de leurs revenus.