La page est en train de chargement

En quoi le scoring influence-t-il les demandes de crédit?

Blog | Crédit

Lors d'une demande de crédit, on parle souvent de "scoring", parfois pour justifier un refus, parfois un taux peu avantageux. En quoi consiste exactement cet indicateur? Comment les banques le calculent-elles, enfin est-il possible de l'optimiser afin de bénéficier de meilleures conditions de prêt? Nos explications et conseils.

Qu’est-ce que le scoring?

Le scoring est avant tout un indicateur, c’est à dire un chiffre calculé par les banques et qui reflète la situation générale de la personne qui a effectué une demande de prêt. Un scoring élevé implique une situation considérée comme “bonne” (et donc sans risque pour la banque). Un scoring faible implique une situation considérée comme “mauvaise” (et donc risquée pour la banque).

Méthode de calcul

Il est important de comprendre qu’il n’existe pas un seul scoring: chaque établissement détermine le scoring selon sa propre méthode. De plus, le calcul du scoring est une démarche interne aux banques: le résultat n’est communiqué ni aux demandeurs ni aux éventuels intermédiaires. Quelle que soit la méthode de calcul exacte, il s’agit d’un indicateur complet prenant en charge la situation globale du demandeur. Ainsi, le scoring prend en compte:

  • Le budget du client: salaire, primes reçues, allocation, mais aussi les dépenses comme le loyer l’assurance maladie (base), etc.
  • La situation personnelle du client: âge, nationalité, type de permis, état civil, nombre et âge des enfants, lieu d’habitation, …
  • La situation professionnelle: type d’emploi, sécurité de l’emploi (depuis quand la personne se trouve auprès du même employeur), etc.
  • Les antécédents: par exemple refus par le passés, mauvais remboursements, problèmes liées à une carte de crédit, … l’historique de crédit de chaque client est ainsi pris en compte

Pour en savoir plus, Multicrédit propose une page dédiée au scoring.

Quel intérêt pour les banques?

Le calcul d’un scoring reflète pour la banque la nécessité d’avoir un indicateur qui soit à la fois pertinent et succint afin de décider de l’octroi ou non d’un crédit. Réduire l’ensemble de la situation d’un client à un simple nombre permet très simplement de savoir si le dossier sera acceptée ou refusée. De plus, l’utilisation d’un tel indicateur, généralement calculé par de manière automatique, permet d’étudier chaque demande de manière objective.

Quelle influence sur une demande de crédit?

Le scoring représente de manière générale le risque pris par l’établissement de prêt. Un scoring élevé signifie un faible risque de non-remboursement. Un scoring bas signifie un risque élevé de non-remboursement (et donc de perte pour la banque). Ainsi:

  • Un scoring trop bas entraînera un refus de la demande
  • Un scoring bas permettra parfois de réaliser un emprunt, mais souvent avec des conditions peu avantageuses (taux d’intérêt plus élevé)
  • Un scoring élevé favorisera l’acceptation du dossier et permettra généralement d’obtenir un taux plus intéressant

Optimisation du scoring

Il est important, en effectuant une demande de crédit, de penser à présenter sa situation sous le meilleur jour possible. Pour ce faire, il convient avant tout de n’omettre aucune source de revenus. Une prime annuelle, des allocations, un revenu accessoires, … ces éléments sont vite oubliés et peuvent pourtant améliorer le scoring de manière considérable.

Passer par un courtier, ou une agence de crédit, permet ainsi bien souvent d’obtenir de meilleurs résultats qu’en s’adressant directement à une banque. En effet, l’intermédiaire pourra vérifier l’état du dossier et chercher à optimiser le scoring de son client avant la transmission à la banque. Bien souvent, un courtier d’expérience ou une agence de crédit qualifiée permettra alors d’obtenir de meilleures conditions de prêt.

Article réalisé par l’équipe de Multicrédit