La page est en train de chargement

Crédit au comptant, par découvert ou en compte courant: quelles différences?

Blog | Carte de crédit | Crédit

Si l'on se réfère généralement au crédit comme à un crédit à la consommation, il existe de fait plusieurs types de crédit. Crédit au comptant, par découvert ou en compte courant: en quoi consistent ces solutions d'emprunt? Nos explications.

Crédit à consommation ou crédit au comptant

Lorsque l’on parle de crédit à la consommation, on se réfère en général à un crédit au comptant. Formellement, il désigne un prêt où l’argent est versé à l’emprunteur sous forme d’espèces. Autrement dit, le consommateur emprunte de l’argent auprès d’une banque. Cet argent est obtenu en espèce (“au comptant”) soit en mains propres, soit versé sur un compte bancaire ou postal. La durée de remboursement, fixée contractuellement, est en général de 12 à 72 mois.

Crédit par découvert

Si le terme est peu utilisé, voir parfois peu connu, il désigne pourtant une forme d’emprunt très répandue. Tout achat ou retrait d’argent vient une carte de crédit constitue en effet un crédit par découvert. De fait, l’emprunteur qui utilise une carte Visa ou Mastercard contracte un “découvert” auprès de l’organisme émetteur de la carte. A la fin du mois, il recevra une facture afin de rembourser ce découvert.

Dans la plupart des cas, le découvert peut être remboursé en plusieurs mensualités. Ainsi, il n’est pas obligatoire de rembourser l’intégralité du montant utilisé sur une carte à la fin du mois: le consommateur peut, s’il le souhaite, n’effectuer qu’un remboursement partiel. Cette manière de faire engendre cependant un intérêt assez élevé sur le montant non remboursé.

Crédit en compte courant et ligne de crédit

Enfin, il existe également la solution du crédit en compte courant. En règle général, les clients qui possèdent un compte bancaire auprès d’une banque ont la possibilité d’avoir sur ce compte un découvert, c’est à dire un solde négatif. La limite de ce découvert est alors appelée la ligne de crédit. Dans les faits, ce découvert est alors désigné comme un crédit en compte courant.

Montants et taux d’intérêt

Le type de crédit influence directement le montant qu’il est possible d’obtenir, et le taux d’intérêt pratiqué par l’établissement financier. Si les modalités varient bien entendu d’un prestataire à l’autre, on peut assez simplement relever les différences suivantes entre les types de crédits:

  • Crédit à la consommation: ce type de prêt est celui qui permet d’emprunter les sommes d’argent les plus importantes. Le taux d’intérêt est limité à 10% par la Confédération.
  • Crédit par découvert: ce type de prêt est celui qui reste le plus facile d’accès, via une carte de crédit. Le plafond dépendra de la situation du détenteur, en règle général de 2’000 Chf voir 5’000 Chf. Le taux d’intérêt, en cas de remboursement par mensualité, est généralement plus élevé, et limité à 12% par la Confédération.
  • Crédit en compte courant: cette solution, enfin, dépend essentiellement des modalités du compte bancaire possédé. En règle général, le découvert autorisé reste peu important comparé à un crédit à la consommation “au comptant”.

En cas de montant trop important sur un crédit au découvert ou crédit en compte courant, il est en outre possible de prendre un crédit au comptant visant à rembourser ses dettes. On parle alors de rachat de crédit (ou parfois de regroupement). Outre un taux d’intérêt plus bas, il est également possible de négocier une durée d’emprunt plus importante afin d’obtenir une baisse significative sur ses mensualités (jusqu’à -40%).

Article réalisé par l’équipe de Crédit-Bancaire www.credit-bancaire.ch