La page est en train de chargement

Augmentation des frais liés aux cartes de crédit

Blog | Carte de crédit | News | Rachat de crédit

Une récente étude de moneyland.ch montre que la plupart des prestataires de cartes de crédit ont augmenté les frais liés aux cartes Visa et Mastercard. Pourquoi cette augmentation? Quel coût réel pour le consommateur? Explications.

Diminution des taux d’intérêts

Pour rappel, le taux d’intérêt maximum pour les crédits personnels et cartes de crédit a diminué avec la modification de la loi en juillet 2016. Si le taux maximal pour les crédits personnels a diminué de 15% à 10%, le taux passe de 15% à 12% maximum pour les cartes de crédit. Ce taux d’intérêt concerne tout solde de carte de crédit qui n’est pas payé en intégralité lors de la réception de la facture, et pour lequel le consommateur choisir un remboursement réparti sur plusieurs mois.

Compenser les pertes liées aux nouveaux taux

Pour les prestataires proposant ces types de cartes, ce changement de taux se traduit par un manque à gagner. L’augmentation des frais vise ainsi à compenser ce manque à gagner. Si chaque prestataire propose une gamme de prix différents, une enquête de moneyland.ch montre que les frais suivants ont augmenté en particulier:

  • Frais de facturation: qui peuvent s’élever de 1,50 et 2 CHF par facture imprimée.
  • Frais de change: qui s’appliquent à chaque achat dans une devise étrangère.
  • Frais de retrait: qui s’appliquent à chaque retrait d’argent dans un bancomat.

Minimiser les coûts

Afin de réduire les coûts liés aux cartes de crédit, le mieux reste donc d’une part de limiter les frais, et d’autre part de limiter les paiements par mensualités. S’il ne vous est pas possible de payer l’intégralité d’une facture liée à une carte de crédit, et que vous devez envisager de répartir les remboursements sur plusieurs mois, il est alors possible de demander un rachat du solde de vos cartes de crédit. Cette solution consiste à remplacer votre dette auprès du prestataire de carte de crédit par un prêt personnel moins coûteux en terme d’intérêts.

La limitation des frais divers consiste quand à elle à éviter tout retrait d’argent avec une carte de crédit (on préférera alors utiliser une carte de débit), et opter pour des factures électroniques. Il est également possible, lors d’un paiement à l’étranger, de choisir de payer directement en CHF plutôt qu’en devises étrangères.